Le Blog

Léon & Marcel

Qu’est-ce que l’alimentation durable et responsable selon Léon et Marcel ?

D’après un article du journal Le Monde*, en 2050, la population mondiale s’élèvera à plus de 10 milliards de personnes. Au vu des pénuries d’eau et d’aliments qui surgissent déjà un peu partout sur Terre, on en vient à se demander : comment allons-nous nourrir sainement tout le monde dans un avenir proche ? L’une des solutions à mettre rapidement en place dans notre quotidien semble être l’alimentation durable et responsable. Prenons le temps de découvrir ensemble ce qu’est cette méthode et quelles sont les actions de Léon et Marcel pour y répondre.


L’alimentation durable et responsable : qu’est-ce que c’est ?

La définition

L’alimentation durable et responsable, c’est un ensemble de pratiques visant à nourrir la population mondiale avec des aliments de qualité et en quantité suffisante, tout cela, dans le respect de l’environnement.

Le code rural et de la pêche maritime (CRPM) précise dans son article L1-1-1° qu’une politique alimentaire a pour objectif : « d’assurer à la population l’accès à une alimentation sûre, saine, diversifiée, de bonne qualité et en quantité suffisante, produite dans des conditions économiquement et socialement acceptables par tous, favorisant l’emploi, la protection de l’environnement et des paysages et contribuant à l’atténuation et à l’adaptation aux effets du changement climatique ».

Les enjeux environnementaux majeurs

Nouveau défi collectif à relever, l’alimentation durable et responsable apparaît comme étant une des voies pour garantir un avenir où chacun pourra manger à sa faim et sainement.

Les enjeux de ce challenge nécessitent une modification importante de nos habitudes dans le domaine de la nutrition :

1/ Changer les coutumes alimentaires des consommateurs

Pour répondre à ce premier enjeu, il faut :

- orienter les acheteurs vers des produits responsables, en circuit court, pour lesquels les producteurs affichent une politique environnementale fiable ;

- éduquer les personnes vers le choix de produits respectant le rythme de la nature ;

- intégrer plus de légumineuses dans les plats du quotidien afin de réduire l'ingérence de protéines d’origine animale.

2/ Mettre en place une chaîne nutritive pérenne

Ce deuxième enjeu tente de répondre au problème de la pénurie alimentaire à sa source. Pour y faire face, il conviendrait de :

- soutenir l’agroécologie ;

- offrir des aliments à faible impact environnemental aux Hommes, en favorisant les produits bio, locaux et de saison ;

- développer des plateformes logistiques écologiques ;

- réduire tout type d’emballage, en particulier le plastique.

3/ Stopper le gaspillage alimentaire

En France, ce sont près de 10 millions de tonnes de nourriture qui sont jetés chaque année dans les ordures industrielles et ménagères, soit l’équivalent de 150 kg/hab/an.

Ce troisième enjeu est évident et simple à instaurer. Il concerne tout le monde, en particulier :

- Les industriels : en créant des procédures d’actions contre le gâchis alimentaire à chaque étape de leur chaîne de production.

- Les collectivités : en intégrant dans leurs pratiques nutritionnelles une charte stricte réduisant le gaspillage.

Sont également concernés, les professionnels de la restauration (restaurants, traiteurs, etc.) et les particuliers. Chacun doit faire de son mieux pour réduire de manière efficace ses déchets de nourriture.

Les premières solutions

À l’horizon 2050, et dans le but de pouvoir subvenir aux besoins alimentaires de la population mondiale, les pratiques des consommateurs devront hâtivement évoluer vers :

- un rééquilibrage de la consommation en général : accorder la consommation d’aliments d’origine animale avec celle d’origine végétale, consommer des produits de saison, produits localement ;

- une diminution radicale du gaspillage : réduire de manière drastique la perte aberrante d’aliments nutritifs jetés en toute conscience à la poubelle, et pour cela, mieux gérer ses achats du quotidien particulièrement les quantités de nourriture ;

- une éducation nutritive pérenne et responsable dès le plus jeune âge : les enfants sont les habitants de demain. C’est pour eux qu’il convient de construire un monde meilleur. C’est donc avec eux que la construction se fera le mieux en leur apportant un savoir nutritionnel viable ;

- une insertion de l’écoconception dans les filières agro-alimentaire : pour la mise en pratique au sein des productions agricoles de techniques plus respectueuses de l’environnement.

La consommation pérenne et écologique : les actions de Léon et Marcel

Action n°1 : l’engagement avec le collectif Mangeons durable

Chez Léon et Marcel, on lutte chaque jour pour une alimentation durable et responsable. Ce combat est ancré dans l’esprit de l’entreprise depuis sa création, et même bien avant. C’est pourquoi, aujourd’hui, Léon et Marcel adhèrent au collectif Mangeons Durable. Ce mouvement regroupe plusieurs entreprises éthiques. Conscient de la menace affectant le système alimentaire et agricole français, ce groupement a décidé d’agir collectivement pour une alimentation et une agriculture saines. En unissant leurs forces, les adhérents proposent au gouvernement 12 idées concrètes pour aller vers une transition nutritive intelligente. L’organisation va même jusqu’à soumettre une proposition de loi au président de la République. On retrouve notamment dans ce projet des solutions répondant aux problématiques liées à l’usage des pesticides, aux coûts des aliments, à l’information des consommateurs, à la diminution de la consommation de protéines d’origine végétale et au financement de la transition agroécologique.

Action n°2 : le choix d’un potager bio et de producteurs locaux

L’une des priorités pour Léon et Marcel, est de fournir à ses clients un repas frais, sain, bio et de qualité. Dans cet objectif, la société a fait le choix de cultiver soi-même des légumes biologiques issus de leur propre potager de 5 000 m2. Toujours dans le souci de respecter l’environnement, l’équipe en cuisine a décidé de se fournir uniquement auprès de fournisseurs locaux. De ce fait, leur impact carbone est réduit. Enfin, pour la livraison des plats bio, l’entreprise s’est orientée vers des emballages fabriqués en matières recyclables, pour une meilleure préservation de la nature.

Action n°3 : la réduction écologique du nombre de plats pour un gage de qualité

Chez Léon et Marcel, on concocte de bons petits plats bio, livrables partout en France. La livraison se fait sous 24 heures pour garantir une fraîcheur optimale. Côté cuisine, le nombre de propositions de plats a été réduit. La philosophie de la société étant “moins de choix, mais plus de qualité”. Dans un monde où l’outrance a pris le pas sur nos réels besoins nutritifs, un retour à l’essentiel apparaît urgent. Pour manger raisonnablement, il faut réduire le choix des plats et s’orienter vers des aliments nutritifs perdurables. En outre, par cette action, Léon et Marcel évitent le gaspillage, l’ombre néfaste qui plane sur notre économie alimentaire.

Vous souhaitez tester nos plats livrés partout en France ?

Découvrez notre menu de la semaine, pour une alimentation durable et responsable, par Léon et Marcel.

Sources :
*Article du journal Le Monde - Six enquêtes sur l’alimentation de demain
Ademe.fr - Alimentation durable